Après le scénario précédemment vu  oui l’entrepreneur s’occupe de son développement, non il ne s’occupe pas de son patrimoine – voyons la suite des possibles. 

Etudions lquatrième possibilité 

Le dirigeant souhaite mettre en place une stratégie d’entreprise. 

Il souhaite être accompagné pour son patrimoine. 

Quel scénario pour ce choix du oui-oui ? 

C’est la recherche de l’optimisation concomitante des deux sphères. 

Conséquences 

L’entreprise est la source principale de revenu du dirigeant pour assurer l’avenir et le confort quotidien de sa famille.  

En développant inconsidérément l’entreprise, il fait prendre des risques à sa famille (notamment responsabilité financière, légale etc.) 

En se consacrant exagérément à sa famille, il délaisse son entreprise et l’emmène vers le bas. 

L’entrepreneur a perçu qu’il était le lien étroit entre l’entreprise et sa famille. 

Limiter ou supprimer l’un des deux univers et l’autre perd immédiatement 80% de son intérêt. 

Quoi qu’il fasse pour limiter l’interpénétration de ces deux mondes, cela s’impose à lui. 

Ouf ! 

La reprise de contact opérationnel avec l’entreprise a redonné du sens à toute l’équipe. Le dirigeant redécouvre son outil de travail, voit le parcours fait, découvre ce qu’il est possible de faire. Les compagnons retrouvent de la motivation. Des idées germent et boostent la croissance. L’innovation s’est invitée à tous les étages ! Paré pour demain, à fond ! 

Le développement de l’entreprise va avoir un impact sur la vie personnelle et le patrimoine lié. Ces interactions dépassent les compétences d’une gestion en « bon père de famille ». Les choix opérés hier ne sont plus nécessairement judicieux. Ils peuvent être contre-productifs, voire dangereux. Le conseil avisé d’un ingénieur patrimonial va lui permettre d’optimiser ses placements en fonction de ses objectifs et de sa situation  

En associant le conseil entrepreneurial au conseil patrimonial il exerce un équilibre des forces, qui lui assurera sérénité et rentabilité. 

Tout va bien !