4… 3… 2… 1… 

Pourquoi ce compte à rebours ? 

4 parce que le dirigeant d’entreprise a 4 possibilités de décision possible 

3 parce qu’il a 3 scenarii possibles en fonction de ses décisions 

2 parce que cela amène à 2 conséquences possibles 

1 parce qu’au final il n’y a qu’une seule première place. 

Etudions le premier scénario  

Le dirigeant choisi de ne pas mettre en place une stratégie d’entreprise. 

Il décide de ne pas s’occuper de son patrimoine non plus. 

Après tout, ça marche comme ça et comme on dit en mécanique : « tant que ça marche il est inutile d’y toucher » sous-entendu au risque de générer une panne. 

En d’autres termes, le dirigeant estime qu’il est urgent d’attendre avant d’agir. 

« Mettons un frein à l’immobilisme qui nous pousse vers le précipice » 

Quel scénario pour ce choix du non-non 

Si l’on considère que l’immobilisme garde les gens de toute erreur, notre dirigeant a 100% raison d’avoir pris cette décision de ne pas faire. C’est bien connu, seul ceux qui font se trompent. Et malheureusement, ils se trompent plus souvent qu’ils gagnent. 

Conséquences 

En ne faisant rien notre dirigeant s’assure donc :  

  • Une certaine facilité de vie (refuser est plus simple que d’accepter une aventure quelconque) 
  • Se garantit la perte de valeur de son entreprise 
  • Se garantit la diminution de son patrimoine (donc de ses revenus futurs)  

Ouf ! 

Grâce à toutes ses pertes cumulées, il paiera moins d’impôts !